La Bobine Hurlante Hors série: l’étrange festival

La Bobine Hurlante Hors série: l’étrange festival

On continue la route des festivals ! Léo a pris un express Lyon-Paris, s’est remise de ses Hallucinations Collectives le temps que Thierry la rejoigne pour aller vers des propositions toujours aussi singulières…celles de l’Étrange Festival. Pour sa vingt-septième année d’existence, l’événement familier du Forum des Images parisien balance encore du lourd, de l’inédit, et de toutes les époques ! On remonte jusqu’en 1924, où un mystérieux fantôme parsème ses facéties dans la capitale, pour aller jusqu’à un néo-futur made in Sono Sion, où Nicolas Cage est, une fois n’est pas coutume, dans de beaux draps. Et ce parmi de nombreux autres films ! On aurait bien voulu vous parler de tout ce qu’on y a vu, mais comme vous pourrez l’entendre, on est dehors, et on a froid ! En tout cas, nous vous souhaitons une belle écoute, et restez aux aguets, la suite arrive très vite.

La Bobine Hurlante (en comité réduit) :Thierry de Pinsun, Léo Iurillo

Montage : Le fantôme du grenier (décidément il est partout !)

Générique : Kostia Yordanoff. Tous droits réservés.

 

3 réponses

  1. En ce qui concerne « Mad God », vous m’avez vraiment donné envie de le voir. D’ailleurs j’y vais au Festival Offscreen de Bruxelles dans quelques jours 🙂
    Pour « Le fantôme du moulin rouge », une belle curiosité, apparemment!

    • De Pinsun dit :

      Hey! Merci de ton commentaire. Effectivement, Le fantôme du moulin rouge était une belle découverte, on espère que d’autres métrages disparus de cette qualité seront bientôt retrouvés ! Pour Mad God, laisse toi porter par la proposition, on espère que ça te plaira ! 🙂

      Thierry

  2. Eh bien voilà je l’ai vu hier, « Mad God », au Offscreen de Bruxelles… Époustouflant! Effectivement, c’est à la hauteur de ce que vous en dites dans ce podcast. Les mots me manquent pour en parler 🙂
    Un chef-d’oeuvre comme on en voit rarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.